Présentation

Philosophie des normes

 

  • Créée dans les années 1990, le laboratoire « Philosophie des normes » est une équipe d’accueil du département de philosophie de l’Université de Rennes 1, actuellement dirigé par Jean-Christophe Bardout.

  • Son thème de recherche, les normes, s’articule en deux axes principaux et complémentaires auxquels sont adossés les deux séminaires de recherche du Master recherche. Chacun de ces deux axes se décline en deux composantes, l’une en histoire de la philosophie, et l’autre en philosophie contemporaine, avec une attention plus marquée à la philosophie analytique :
    – les normes épistémiques, travail sur la normativité dans les langues formelles et le rôle des méthodes logiques dans le développement scientifique. Les thèmes de recherche actuels portent sur la question de la définition, la méthode axiomatique et l’instrumentation logique.
    – les normes pratiques, recherche qui porte d’une part sur la méta-éthique, les fondements éthiques et les procédures rationnelles en œuvre dans la justification morale et d’autre part en éthique appliquée, dans le domaine sociopolitique (normes de comportement et de subjectivation) et dans celui de la médecine.


  • L’équipe organise le séminaire Kant, commun aux universités de Rennes 1, Nantes et Paris-Sorbonne. Parallèlement, les membres de l’équipe, doctorants aussi bien qu’enseignants-chercheurs, se réunissent à intervalle d’un ou deux mois pour présenter et discuter de leurs travaux au sein de deux ateliers, le LAGON (LAnGage et ONtologie) et l’Atelier de philosophie politique. S’y ajoutera un séminaire doctoral unique à compter de la fusion des équipes de philosophie de Rennes 1 et de Nantes prévue le 1er janvier 2017.  Outre l’organisation de colloques, de journées d’études, de formations de haut niveau et d’écoles d’été (un peu plus de 5 par an en moyenne), l’équipe Philosophie des normes coordonne ou participe à un certain nombre de projets de recherche collectifs, nationaux ou internationaux : projet ANR REPAIRS « Réparations, compensations et indemnités au titre de l’esclavage (Europe-Amériques-Afrique, XIXème-XXIème siècles) » (2015-2019) ; projet ANR Global-Race « Globalisation du référentiel racial (Europe-Amériques, XXème  et XXIème siècles » (2015- 2019) ; projet franco-brésilien « Pouvoirs, raison publique et tolérance » : présence et usages des Lumières dans la philosophie politique et morale contemporaine » co-dirigé par M. Bessone et L. Repa (Universidade de São Paulo, Brésil), pour lequel le soutien financier de l’USP-Cofecub a été sollicité.

  • Outre des collaborations internationales ponctuelles, l’équipe collabore très étroitement avec le Brésil et le Canada, tant pour la recherche (colloques, publications communes) que pour la formation (Master international Rennes1 /Sherbrooke / Curitiba, écoles d’été, formations de haut niveau, échanges d’enseignants et d’étudiants), avec le soutien financier du CAPES-Cofecub et de l’USP-Cofecub. Ses partenaires privilégiés sont les départements de philosophie de l’Université de São Paulo et de l’Université Fédérale du Parana à Curitiba (Brésil), le Centre de Recherche en Éthique (CRÉ) de l’Université de Montréal, et, en Europe, le Centre Interfacultaire en Sciences Affectives (CISA) de l’Université de Genève. Depuis 2013, Philosophie des normes est inscrite au GIS des Amériques.

  • À l’échelle locale, les chercheurs de Philosophie des normes travaillent régulièrement avec leurs homologues de l’université de Rennes 1 : politistes d’Arènes-CRAPE, juristes de l’IODE, et économistes du Centre de Recherche en Économie et Management (CREM). Enfin, une longue tradition de recherche commune unit l’équipe rennaise au Centre Atlantique de Philosophie (CAPHI) de l’Université de Nantes. Ce lien, matérialisé par la revue Igitur, co-éditée par les deux équipes, doit déboucher sur la fusion de Philosophie des normes et du CAPHI à compter du 1er janvier 2017.

  • Le laboratoire compte une quarantaine de membres, dont 10 enseignants-chercheurs titulaires, pour la plupart rattachés à l’UFR de philosophie de l’Université de Rennes 1, et un peu moins d’une vingtaine de doctorants.