Archives de catégorie : Événement

Parution: Dictionnaire des Amériques

Le monumental Dictionnaire des Amériques, projet lancé par l’Institut des Amériques il y a quelques années  sous la direction de Michel Bertrand, Jean-Michel Blanquer, Antoine Coppolani et Isabelle Vagnoux, sera disponible en librairie à compter du 10 novembre 2016 dans la collection « Bouquins ». Le premier volume couvre la période du précolombien à 1830 et la seconde la période allant de 1830 à nos jours. Pour la première fois, un ouvrage parcourt l’ensemble des Amériques, du nord au sud et des Mayas à Obama. Traitant aussi bien de questions archéologiques que de sujets historiques, littéraires, diplomatiques ou politiques, cet ouvrage propose une approche globale des enjeux qui traversent le continent américain dans son intégralité, de l’époque précolombienne à nos jours.

capture

En pièce jointe : le communiqué « coup de projecteur » de l’éditeur Robert Laffont.

Le lancement de ce magnifique ouvrage a lieu le vendredi 2 décembre 2016 de 19h00 à 21h00 à la Maison de l’Amérique latine à Paris. Jean-Michel Blanquer, Président de l’Institut des Amériques, et Jean-Luc Barré, directeur de la collection « Bouquins » (éditions Robert Laffont) organisent à cette occasion une conférence : « Les Amériques des origines à nos jours: les enjeux de la mondialisation ».

Pour vous inscrire (avant le 25 novembre 2016) : http://bit.ly/2ecTX6s

La présentation de l’éditeur : http://www.institutdesameriques.fr/sites/default/files/documents_actualites/dictionnaire_ameriques_2.pdf

A la MIR – Genre et dictature dans le cinéma brésilien

Le Collectif Brésil vous propose le mercredi 19 octobre à la MIR (7 quai Chateaubriand à Rennes) dans le cadre du cycle Découverte du Brésil à travers le cinéma une rencontre dédicace avec Alberto da Silva autour de son ouvrage Genre et dictature dans le cinéma brésilien (éditions hispaniques ) à  18h 30 autour d’un verre.  L »entrée est gratuite.
 
Cette rencontre sera suivi de la projection d’un documentaire d’Anita Leandro Retratos de identificaçao (Photos d’identification, 2014) en Vostfr à 20h  suivi d’un débat avec Alberto da Silva ce même mercredi ( entrée : 5 euros)

Le film
 
Parmi les nombreuses victimes de la dictature militaire qui sévit au Brésil de 1964 à 1985, un petit groupe de combattants de la guérilla, Chael, Roberto, Reinaldo et Dora, sont arrêtés, torturés, certains tués ou contraints à l’exil. Avant, après leur arrestation, pendant les séances de torture, la police les a photographiés. Accompagnées de rapports officiels, ces images forment la matière qu’Anita Leandro travaille de l’intérieur pour faire sortir de l’oubli le destin de ces quatre-là.
 
Alberto da Silva, maitre  de conférence à la Sorbonne et à Rennes 2  est spécialisé dans le cinéma brésilien.
 
Pendant les années 1960 et 1970, tandis que les sociétés occidentales bouillonnent et se transforment, certains pays d’Amérique ;atine basculent vers des régimes conservateurs et autoritaires. Au Brésil, la dictature est instaurée en 1964, à la suite d’un coup d’État mené par les forces armées, avec le soutien d’une partie de la société civile. Le pays poursuit son processus de transformation, dans une tension entre archaïsme et modernité. Face à la promotion du modèle patriarcal par le pouvoir dictatorial, des critiques se développent, en particulier dans le champ cinématographique. Ce livre explore l’histoire croisée du Brésil et de son cinéma. Dans son travail, l’auteur s’est appuyé sur une riche recherche filmographique couvrant toute la période de la dictature, des années 1960 au milieu des années 1980. Il propose l’analyse détaillée de nombreux films de cette période, en particulier ceux d’Ana Carolina et Arnaldo Jabor, tout en tenant compte du contexte de production et de réception des films, pour comprendre les représentations du masculin et du féminin.

Découverte du brésil à travers le cinéma

Le collectif Brésil, qui fédère depuis 2005 8 associations autour des initiatives individuelles et collectives  visant à promouvoir la culture brésilienne  dans un souci de mixité culturelle, propose la 9° édition de Découverte du Brésil à travers le cinéma, du 21 septembre au 23 novembre à Rennes, à la maison internationale de Rennes (Mir). Cette année, nous mettons l’accent sur les luttes sociales et politiques qu’a connues le Brésil et qu’il vit encore aujourd’hui .
Nous découvrirons  Betinho (Herbert de Souza) un humaniste très important au Brésil qui a toujours lutté pour la justice sociale et inspiré la fameuse réforme de la Bolsa familia . Nous aurons aussi une réflexion sur la dictature avec le documentaire d’Anita Leandro (Retratos de identificaçao). Les luttes aujourd’hui sont aussi celles des afro descendants  et de la lutte pour la terre qui dans les Quilombos proposent des expériences de démocratie autour d’un projet de culture paysanne (Invencoes democratica no quilombo). Cela ne nous empêchera pas de réfléchir au tourisme organisé dans les favelas (Em busca de um lugar comun) de Rio ou d’accompagner  Serginho, un adolescent qui cherche sa place dans un monde ou les parents, les amis font défaut (Absences)
Les séances auront lieu à La Mir , 7 quai Chateaubriand à Rennes à 20h (Vost). Le tarif est de 5 euros par séance.
21 septembre : Betinho , l’espoir funambule de  Victor Lopez
5 octobre  : Absence de Chico Teixeira
19 octobre : Retratos de Anita Leandro
9 novembre : Em busca de um lugar comum de Felipe Schultz Mussel
23 novembre :  Invencoes democratica no quilombo de L Calderoni
Le cycle sera accompagné de rencontres littéraires . Sont déjà prévus :

Alberto Da Silva  professeur de cinéma brésilien à la Sorbonne et auteur de Genre et dictature dans le cinéma brésilien. Les films d’Ana Carolina et Arnaldo Gabor et Hélène Seingier, coauteur de Génération Favela . Ces jeunes qui réinventent leurs quartiers.

Le 19 octobre, un ciné-débat est organisé  sur la dictature  au Brésil (informations à venir).

Le programme (flyer recto-verso)

  flyer-final-2016-ro flyer-final-2016-vo

Illustration : capture extraite du film Absence (2015), de Chico Teixeira, diffusé à la maison internationale de Rennes, le mercredi 5 octobre à 20h.
Serginho, 14 ans n’est plus un enfant et pas encore un homme. Il cherche sa place au sein d’un monde qui l’a obligé à grandir trop vite et à combler les absences .Mais comment faire quand on attend davantage de ses amis, de ses parents, de son patron , de son professeur et de son avenir ? Un film émouvant dans un Brésil ou il y a beaucoup de Serginho…
Le débat autour de ce film est assuré par Adriana Marquer de Oliveira, psychologue à Rennes