GUSTAVINO Bérénice

Retrouvez le programme du séjour de Bérénice Gustavino

Grade : Maître de conférence en Histoire de l’art moderne et contemporaine

Établissement d’origine : Instituto de Historia del Arte Argentino y Americano (IHAAA), Facultad de Bellas Artes (FBA), Universidad Nacional de La Plata (UNLP), et Área Transdepartamental de Crítica de Artes (ATCA),
Universidad Nacional de las Artes (UNA), Argentine.

Bérénice sera accueillie du 15 janvier au 16 février 2018 sous la responsabilité de Laurence Corbel au sein du laboratoire Pratiques et théories de l’art contemporain. Son projet de recherche sera : « Écritures et paroles d’artistes: contributions aux scènes artistiques contemporaines d’Amérique latine »(MSHB)

Berenice Gustavino est historienne d’art, chercheuse à l’Instituto de Historia del Arte Argentino y Americano (FBA, UNLP) et enseignante à la Faculté des Beaux Arts à La Plata, et à l’Aire transdépartementale de critique d’art (ATCA) à l’UNA à Buenos Aires. En 2014, elle a soutenue la thèse « La littérature sur l’art en Argentine pendant les années soixante: la crise des références étrangères et l’extension de la perspective latino-américaine », résultat du doctorat en cotutelle dirigé par Jean-Marc Poinsot (Rennes 2) et par Sergio Moyinedo (UNLP).

Les axes recherche de Berenice Gustavino concernent les discours sur l’art : la critique d’art, l’histoire de l’art et les écrits d’artistes. Elle s’intéresse aux représentations de la temporalité et de la géographicité dans ces discours ; à la circulation, la réception et l’appropriation des théories et concepts sur l’art en Argentine ainsi ainsi qu’à la participation d’artistes et critiques latino-américains dans des réseaux régionaux et transatlantiques. Berenice Gustavino a reçu de bourses, des aides à la recherche et au développement des projets du Fondo Nacional de las Artes, du Centro Cultural de España en Buenos Aires, et du Ministerio de Educación (Argentine), ainsi que de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) et de l’Université Rennes 2 (France).
Depuis 2015 elle co-dirige la revue BOA. Boletín de arte, publication électronique de l’IHAAA. À cet institut elle dirige des jeunes chercheurs en histoire de l’art et développe des projets de recherche.

Publications principales :

  • Gustavino, B., Suárez Guerrini, F., Savloff, L., Panfili, M., Gentile, L. « Los nombres y los mapas del arte latinoamericano en cuestión. Debates críticos desde fines del siglo XX » (Les noms et les cartes de l’art latino-américain. Débats critiques dès la fin du XXe siècle), Actes des X Jornadas Nacionales de Investigación en Arte en Argentina y América Latina. Instituto de Historia del Arte Argentino y Americano, Facultad de Bellas Artes UNLP, publication électronique, La Plata, 2015.
  • Gustavino, B. « Chemins croisés entre la France et l’Argentine », Critique d Art, Actualité internationale de la littérature critique sur l’art contemporain, Rennes, Archives de la critique d art, Université Rennes 2, printemps/été, n° 44, 2015, pp. 152-169.
  • Gustavino, B. « Relatos sobre el arte moderno en las bibliotecas argentinas. Pistas halladas en el archivo y la biblioteca de Edgardo Antonio Vigo » (Récits sur l’art moderne dans les bibliothèques
    argentines. Des pistes trouvées à l’archive et à la bibliothèque d’, Edgardo Antonio Vigo), in Hoffmann, Ana María Pimenta ; Brandao Angela, et alii, História da arte : coleções, arquivos e narrativas. Bragança Paulista-SP : Editora Urutau, 2015, p. 431-447.
  • Gustavino, B. « Prácticas más allá de la crítica en la escritura sobre arte de los años sesenta: los prefacios-tipo de Pierre Restany » (Pratiques au-delà de la critique dans les écrits sur l’art des années soixante : les préface-type de Pierre Restany), in Actes des IX Jornadas Nacionales de Investigación en Arte en Argentina. Instituto de Historia del Arte Argentino y Americano, Facultad de Bellas Artes UNLP, 2013.
  • Gustavino, B. « La escritura sobre arte y las nuevas prácticas artísticas en Argentina a mediados de los años sesenta. El problema de la nacionalidad del arte » (L’écriture sur l’art et les pratiques artistiques nouvelles en Argentine à la moitié des années soixante. Le problème de la nationalité de l’art), in Paula Barreiro López et Julián Díaz Sánchez, Críticas(s) de arte : discrepancias e hibridaciones de la Guerra Fría a la globalización. Murcia, CENDEAC, 2013, p. 97-113.
  • Gustavino, B. « Pasado, presente y futuro en la crítica de arte argentina de comienzos de los años sesenta » (Passé, présent et future dans la critique d’art argentin du début des années soixante),
    Figuraciones. Teoría y crítica de artes, Área Transdepartamental de crítica de arte, Instituto Universitario Nacional del Arte. n°10, 2012, p. 22-29.
  • Gustavino, B. « Críticos y artistas. Algunos intercambios epistolares » (Des critiques et des artistes. Quelques échanges épistolaires), Figuraciones. Teoría y crítica de artes, Área Transdepartamental de
    Crítica de Arte, Instituto Universitario Nacional del Arte, n°7. 2010, p. 22-29.
  • Gustavino, B. « La place de l’art argentin sur la scène internationale au début des années soixante. Le regard des critiques », 2.0.1 Revue de recherche sur l’art du XIXe et XXIe siècle, Rennes, Université
    Rennes 2-UEB, n°2, 2009, p. 21-28.

Contact

gustavinobe@yahoo.com

bgustavino@empleados.fba.unlp.edu.ar