BILAND-CURINIER Émilie

  • captureGrade : maîtresse de conférences à l’Université Rennes 2 – professeure associée à l’Université Laval
  • Établissement : Université Rennes 2
  • Adresse : Place du recteur Henri Le Moal, 35 043 Rennes
  • Contact
  • Page professionnelle de Emilie Biland-Curinier

Axes de recherche

  • Spécialiste de sociologie du droit et de l’action publique, Emilie Biland développe un programme de recherche original qui compare le traitement judiciaire des séparations conjugales en France et au Québec (ruptures.ulaval.ca).
  • Elle poursuit ces recherches au sein d’un partenariat de recherche sur les couples séparés et les familles recomposées (arucfamille.ulaval.ca), qui prépare une enquête longitudinale auprès de parents québécois.
  • Elle codirige deux thèses de doctorat en science politique à l’Université Laval, portant l’une sur les relations entre fondations philanthropiques et groupes communautaires, l’autre sur les perceptions ordinaires du genre en politique.
  • Avec Maude Benoit, professeure de science politique à l’Université du Québec à Montréal, elle organise un atelier intitulé « inégalités sociales et action publique » au prochain congrès des associations francophones de science politique qui se tiendra à Montréal en mai 2017, et devrait servir de prélude à la constitution d’un réseau de recherche trans-Atlantique sur cette thématique.
  • Avec Fabien Desage, enseignant-chercheur à Lille 2 et ancien titulaire de la chaire d’études de la France contemporaine à Montréal, elle a récemment coordonné un dossier de la revue Politix, intitulé « France-Québec : (se) comparer ».
  • De manière plus ponctuelle, elle a aussi développé des liens avec les Etats-Unis, et en particulier avec New York, où elle a réalisé en 2001 sa maîtrise de sociologie consacré aux dispositifs d’accueil et de mise en travail des sans-domicile, puis mené, en 2011, une enquête empirique dans une de ses universités-phares.

Activités américanistes et publications

  • “Are Judges Street-Level Bureaucrats? Evidence from French and Canadian Family Courts.” (avec Hélène Steinmetz), Law and Social Inquiry, 2017, v. 42, n°2
  • « Selon que vous serez puissant ou misérable… Les inégalités sociales et genrées dans l’accès à la justice familiale » avec M. Mille), Nouveaux Cahiers du Socialisme (Québec), n°16, 2016, p. 70-78
  • « Fixation et perception des pensions alimentaires au Québec : de l’élaboration à la mise en œuvre », Actes du colloque du Haut Conseil de la Famille « Les ruptures familiales : affaire publique, affaire privée ? », 2016
  • « Éric c Lola : du conflit privé à la cause publique » (avec G. Schütz), Bulletin de liaison de la Fédération des Associations de Familles Monoparentales et Recomposées du Québec, v. 40, n°1, 2016, p. 9-11
  • « Les couples non-mariés ont-ils des droits ? Comment juristes, intellectuels et journalistes ont construit l’affaire « Éric c Lola » » (avec Gabrielle Schütz), Canadian Journal of Law and Society / Revue canadienne Droit et société, 2015, v. 30, n°3, p. 323-343
  • “National paths towards private ordering: professional’s jurisdictions and separating couples’ privacy in the French and Canadian Family Justice Systems” (avec M. Mille et H. Steinmetz), in Maclean M., Eekelaar J. et Bastard B. (eds.), Delivering Family Justice in the 21st Century, Hart Publishing, 2015, p. 87-105.
  • « Tels pères, telles mères ? La production des déviances parentales par la justice familiale québécoise » (avec Gabrielle Schütz), Genèses, n°97, 2014, p. 26-46
  • « La justice familiale au cœur des inégalités » (avec M. Mille), Bulletin de liaison de la Fédération des Associations de Familles Monoparentales et Recomposées du Québec, v. 38, n°3, 2014, p. 8-9
  • « La garde des enfants de parents séparés au Québec. Une analyse quantitative de dossiers judiciaires », Collection Que savons-nous? (5), Québec, ARUC – Séparation parentale, recomposition familiale, 2013 (avec G. Schütz) [traduction anglaise : “Physical Custody of Children in the Province of Québec: a Quantitative Analysis of Court Records”. Collection Que savons-nous? (5), Québec, CURA – Parental separation, Stepfamily living, 2015]