28 septembre – Soutenance d’habilitation à diriger des recherches

Émilie Biland-Curinier, maîtresse de conférences en science politique à Rennes 2 et vice-présidente de l’IDA-Rennes, soutiendra son habilitation à diriger des recherches en sociologie, le 28 septembre 2017 à l’Université de Strasbourg.

Son mémoire inédit s’intitule « L’encadrement public de la vie privée. Variations nationales et inégalités sociales ».

En mobilisant plusieurs enquêtes réalisées depuis 2008, en France et au Québec, au sein des équipes Ruptures, il montre que l’action publique, articulant droit privé et droit social, visant les couples séparés et leurs enfants participe à la transformation des modes d’agir de la puissance publique, délaissant la sanction au profit de la valorisation des capacités et des droits individuels. Les manières institutionnelles et professionnelles de « défaire famille » sont marquées par l’euphémisation et le ciblage de la domination de l’État sur les populations. L’euphémisation est sensible dans le caractère diffus, voire négociable de la contrainte et dans le recul de la décision comme mode de domination : c’est par la conformation des attentes et par la production du consentement que celle-ci opère le plus souvent. Dans un contexte de diversification du traitement des séparations conjugales, le ciblage des populations tient à leur orientation différentielle selon leur classe, leur genre, voire leur origine, au poids de la distance sociale dans leurs interactions avec les professionnel.le.s et à l’allocation inégalitaire des rôles et des ressources qui en découlent. La comparaison entre la France et le Québec conduit ainsi à dissiper le mirage du retrait de l’État de la vie privée et de « l’égalité-déjà-là », tout en soulignant l’ancrage national de la reproduction institutionnelle de l’ordre social sexué.

Le jury est composé de :

  • M. Vincent Dubois, Professeur d’Université, Université de Strasbourg, SAGE (garant)
  • Mme Catherine Achin, Professeure d’Université, Université Paris-Dauphine, IRISSO (rapporteure)
  • M. Jacques Commaille, Professeur d’Université, ENS Paris-Saclay, ISP
  • M. Claude Martin, Directeur de recherche, CNRS, ARENES (rapporteur)
  • Mme Delphine Serre, Professeure d’Université, Université Paris-Descartes, CERLIS
  • Mme Florence Weber, Professeure d’Université, ENS-Paris, CMH (rapporteure)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *