Archives de catégorie : Soutenance

30 novembre 2018 [Soutenance thèse] Le théâtre historique et la construction de la nation : embellissement, crise et résurgence : lima : 1848-1924 par David RENGIFO

David Rengifo soutiendra sa thèse le 30 novembre 2018 à 14h30, sous la direction de Gérard Borras. Le titre de la thèse est le suivant:

Le théâtre historique et la construction de la Nation. Essor, crise et résurgence: Lima, 1848-1924.
Le jury sera composé de :
Luc Capdevila, PR, Rennes2, membre du jury
Véronique Hébrard, Université de Lille, PR, rapporteur
Catherine Heymann, Université Paris Nanterre, rapporteur
Gérard Borras, PR émérite, Rennes2, directeur de thèse.

16 mars [Soutenance] La masure et le mausolée : le roman de la frontière entre Mexique et Etats-Unis

Madame Geneviève DRAGON présentera sa thèse en Littératures Comparées :

La masure et le mausolée : le roman de la frontière entre Mexique et Etats-Unis

Le 16 Mars 2018 à 14h
Université Rennes 2 bâtiment P, Salle des Thèses

 

Résumé : Ce travail porte sur le territoire mythique de la frontière entre le Mexique et les États-Unis, à l’aune de la littérature romanesque. Produit d’une histoire conflictuelle, la zone frontalière est au cœur d’une actualité terrible et spectaculaire. La violence des narcos, les milliers de migrants risquant leur vie à travers le désert, les féminicides innombrables et impunis : tout exprime la violence et l’excès. Prenant pour point de départ ce constat d’une réalité extrême et spectaculaire, cette étude montre la complexité d’un lieu mêlant différentes représentations. Ce phénomène est nommé hypertopie. Le corpus romanesque composé d’écrivains étatsuniens (James Carlos Blake, Cormac McCarthy), mexicains (Yuri Herrera, Eduardo Antonio Parra) et plus largement latino-américains (Roberto Bolaño) sert de contrepoint critique à cette hypertopie, conçue comme un débordement romanesque de la fiction sur le réel. L’étude de ces romans dévoile une représentation paradoxale de la frontière, mobile, qui s’efface et disparaît. Le travail définit le « roman total » ou roman de la porosité, capable d’accueillir en son sein une interrogation inquiète face au chaos du monde, contre lequel la littérature tente de faire front. Pour aborder un tel lieu, l’étude se propose une approche non seulement comparatiste (par des emprunts à la géocritique et des références à l’imagologie) mais plus largement interdisciplinaire, croisant géographie, histoire, anthropologie et arts plastiques.

Le jury est composé de :

  • EMMANUEL BOUJU – Directeur de Thèse
  • BERTRAND GERVAIS – Co-directeur de Thèse et professeur invité de la Chaire des Amériques de l’IDA-R et de l’Université Rennes 2
  • FLORENCE OLIVIER – Rapporteur du jury
  • TIPHAINE SAMOYAULT – Rapporteur du jury
  • SYLVIE BAUER – Membre du jury
  • CATHERINE COQUIO – Membre du jury

29 novembre [Soutenance thèse] Variabilité spatio-temporelle des régimes de pluies dans le bassin amazonien

Le mercredi 29 novembre à 13h30, Véronique Michot soutient sa thèse à l’Université Rennes 2, dans la « salle des thèses » au 7ème étage du bâtiment de la Présidence (P) :

  « Analyse spatiale et temporelle de la variabilité des régimes de précipitations dans le bassin amazonien »

Les membres du jury seront :

  • Vincent Moron, Professeur à l’Université d’Aix-en-Provence / rapporteur
  • Daniel Vila, Chercheur à l’INPE (Cachoeira Paulista, Brésil) / rapporteur
  • Pierre Camberlin, Professeur à l’Université de Dijon / examinateur
    Beatriz Funatsu, chercheur CNRS / examinateur
  • Josyane Ronchail, Maître de Conférence à l’Université Diderot / co-directrice de thèse
  • Vincent Dubreuil, Professeur à l’Université Rennes 2 / directeur de thèse

Résumé :

Dans la zone intertropicale, les précipitations sont le principal marqueur climatique saisonnier et déterminent très largement l’hydrologie de surface et de nombreuses activités anthropiques. Le bassin amazonien est caractérisé par divers régimes régionaux de précipitations, dont la variabilité spatiale et temporelle est forte. De nombreux travaux ont montré que cette variabilité est liée à des forçages externes de large échelle, comme les températures de surface de l’océan. L’étude des précipitations dans cette région porte le plus souvent sur les tendances ou les extrêmes pluviométriques. En revanche, la détection d’années similaires constituant des sous-régimes régionaux et leur lien avec une configuration océano-atmosphérique particulière a été, jusqu’à présent, peu abordée. L’objectif principal de cette thèse est ainsi de créer une typologie des sous-régimes de précipitations régionaux dans le bassin amazonien et de les mettre en relation avec le contexte océano-atmosphérique pouvant en partie les expliquer. Dans ce but, des données issues de 205 pluviomètres répartis sur 5 pays du Bassin Amazonien ont été sélectionnées et soumises à une série de tests statistiques et de reconstruction. Cette thèse utilise également des données de nébulosité (Outgoing Longwave Radiation), de flux d’humidité et de température de surface de l’océan ainsi que des données satellitaires (TRMM3B42 version 7) qui permettent de compléter les informations sur la variabilité spatiale des pluies.

Au sein de chacune des sept régions amazoniennes déterminées dans ce travail, deux à quatre sous-régimes de précipitations ont été détectés. Parmi les vingt-six sous-régimes, vingt sont associés à des anomalies de circulation des flux d’humidité et de température de surface des océans. Les sous-régimes de pluies de la moitié nord et les Andes de l’ouest du bassin sont le plus liés à des anomalies océaniques.  De plus, comme cela est régulièrement décrit, des déficits ou excédents correspondent souvent à des phases El Niño ou La Niña, mais cette thèse met également en évidence le rôle important de l’Atlantique, en particulier sud, sur le déplacement de la ZCIT et sur les flux d’humidité ; et elle souligne également le lien entre la temporalité des événements océaniques et celle des anomalies de pluies.

Le produit TRMM 3B42 V7 permet d’aller plus loin dans l’analyse de la variabilité spatiale intra-régionale des pluies de la région Nord-est du bassin amazonien et de relativiser la cohérence spatiale des sous-régimes de précipitations de cette région.

28 septembre – Soutenance d’habilitation à diriger des recherches

Émilie Biland-Curinier, maîtresse de conférences en science politique à Rennes 2 et vice-présidente de l’IDA-Rennes, soutiendra son habilitation à diriger des recherches en sociologie, le 28 septembre 2017 à l’Université de Strasbourg.

Son mémoire inédit s’intitule « L’encadrement public de la vie privée. Variations nationales et inégalités sociales ».

En mobilisant plusieurs enquêtes réalisées depuis 2008, en France et au Québec, au sein des équipes Ruptures, il montre que l’action publique, articulant droit privé et droit social, visant les couples séparés et leurs enfants participe à la transformation des modes d’agir de la puissance publique, délaissant la sanction au profit de la valorisation des capacités et des droits individuels. Les manières institutionnelles et professionnelles de « défaire famille » sont marquées par l’euphémisation et le ciblage de la domination de l’État sur les populations. L’euphémisation est sensible dans le caractère diffus, voire négociable de la contrainte et dans le recul de la décision comme mode de domination : c’est par la conformation des attentes et par la production du consentement que celle-ci opère le plus souvent. Dans un contexte de diversification du traitement des séparations conjugales, le ciblage des populations tient à leur orientation différentielle selon leur classe, leur genre, voire leur origine, au poids de la distance sociale dans leurs interactions avec les professionnel.le.s et à l’allocation inégalitaire des rôles et des ressources qui en découlent. La comparaison entre la France et le Québec conduit ainsi à dissiper le mirage du retrait de l’État de la vie privée et de « l’égalité-déjà-là », tout en soulignant l’ancrage national de la reproduction institutionnelle de l’ordre social sexué.

Le jury est composé de :

  • M. Vincent Dubois, Professeur d’Université, Université de Strasbourg, SAGE (garant)
  • Mme Catherine Achin, Professeure d’Université, Université Paris-Dauphine, IRISSO (rapporteure)
  • M. Jacques Commaille, Professeur d’Université, ENS Paris-Saclay, ISP
  • M. Claude Martin, Directeur de recherche, CNRS, ARENES (rapporteur)
  • Mme Delphine Serre, Professeure d’Université, Université Paris-Descartes, CERLIS
  • Mme Florence Weber, Professeure d’Université, ENS-Paris, CMH (rapporteure)

Soutenance thèse – Nouveaux circuits alimentaires de proximité dans les Andes : contribution à la reconnaissance des paysanneries

THÈSE / AGROCAMPUS OUEST

Sous le label de l’Université Européenne de Bretagne

pour obtenir le diplôme de :

DOCTEUR DE L’INSTITUT SUPÉRIEUR DES SCIENCES AGRONOMIQUES, AGRO-ALIMENTAIRES, HORTICOLES ET DU PAYSAGE

Spécialité : Géographie

École Doctorale : Sciences Humaines et Sociales (ED 507 SHS)

présentée par :

Claire HEINISCH 

Nouveaux circuits alimentaires de proximité dans les Andes : contribution à la reconnaissance des paysanneries

soutenue le 11 juillet 2017 devant la commission d’Examen

 

Composition du jury :

Rapporteurs Michaël POUZENC, professeur de géographie, Université Toulouse Jean Jaurès (UMR 5193 LISST)

Jan Douwe VAN DER PLOEG, professeur de sociologie rurale, Université de Wageningen

Examinateurs Geneviève CORTES, professeure de géographie, Université Montpellier-III(UMR 5281 ART-Dev)

Julie LE GALL, maître de conférences en géographie, ENS-Lyon (UMR 5600 EVS)

Invité Pierril LACROIX, directeur du bureau d’études TERO
Directeurs Guy DURAND, professeur émérite d’agroéconomie, Agrocampus Ouest

(UMR 6590 ESO)

Pierre GASSELIN, ingénieur de recherche, géographe, INRA (UMR 0951 Innovation)

Soutenance HDR de Jimena Obregón Iturra (CERHIO)

L’IDA Rennes et le laboratoire CERHIO ont le plaisir de vous annoncer la soutenance de l’HDR de Jimena Obregón Iturra, MCF de Sciences-Po Rennes, membre du laboratoire CERHIO (UMR 6258, équipe Chacal), sous la direction de Luc Capdevila, qui aura lieu le mercredi 14 décembre 2016 à 14h, salle des thèses située au 7ème étage du bâtiment de la Présidence.
Dossier de synthèse :
Chili, regards sur le temps long. Un parcours d’enseignement et de recherche.
Ouvrage inédit :
La impotencia colonial ante las asambleas de guerra indígenas.
Pujanza depredadora en el entre-dos hispano-indígena. Chile, siglo 17.

Vous serez les bienvenus autour d’un verre aux alentours de 17h30.