20 et 21 juin [Colloque ESO – IODE – ARÈNES] Le vivant dans la transition socioécologique

Le vivant dans la transition socioécologique

De sa mise en débat à sa mise en recherche : une lecture des sciences sociales de l’environnement

20 > 22 juin 2018 Université Rennes 2 / Campus Villejean / bât. A

« L’heure de la transition écologique » a sonné, et l’expression s’est déjà imposée dans les domaines de l’énergie et des politiques économiques. Outre de nombreux travaux académiques existants sur ces thèmes, force est de constater la part croissante qu’occupent les emplois associés aux éco-activités et la prise en charge de cette transition écologique en France, par les politiques publiques à travers des textes de loi et des dispositifs. Toutefois, devant les défis posés par cette transition (défis climatique, de lutte contre l’érosion de la biodiversité et la diminution des ressources naturelles), son analyse ne peut être limitée aux thématiques énergé- tique, ressourcielle ou économique. Les changements sociaux et environnementaux qu’elle implique sont des phénomènes transversaux qui nécessitent de mobiliser une diversité d’outils méthodologiques pour en saisir toutes les composantes, normatives, symboliques, cognitives… dans toutes leurs dimensions, notamment collectives et individuelles : c’est donc l’ensemble des sciences sociales de l’environnement qui doit être mobilisé ici. Cette transition sociale et écologique est ainsi l’occasion de relancer la recherche d’une nouvelle articulation entre nature et culture et d’explorer les multiples phénomènes sociaux qui présagent de manière désordonnée et contradictoire de l’avenir de la société.

Le colloque propose de questionner plus directement les transformations du vivant non-humain sous trois angles : les nouvelles façons de catégoriser ce vivant et les pratiques qui lui sont associées, les transformations de l’espace public à travers la publicisation de ces nouvelles catégorisations et pratiques du vivant ainsi que les méthodes des chercheurs pour saisir ce vivant dans la transition socioécologique.

A noter, la participation du professeur invité René Audet qui animera une conférence autour de la thématique suivante : « Du verdissement à la transition écologique : Opportunités et dé s de la recherche-action dans les ruelles montréalaises »

27 juin [Rencontre] L’écriture comme acte de resistance

Conceiçao Evaristo, écrivaine afro-brésilienne sera l’invitée d’une rencontre exceptionnelle autour de la thématique :

L’écriture comme acte de résistance : féminisme, afro descendance, métissage et inégalités.

Cette rencontre aura lieu le :

Mercredi 27 juin à 18h
Espace Ouest France
38, rue du Pré Botté à Rennes

Conceiçao est aujourd’hui reconnue dans tout le Brésil :
il retrouve à travers elle une mémoire collective effacée
par le discours colonial et patriarcal. Dans un langage poétique
elle parle de pauvreté, de violences urbaines, d’injustice ,de femmes
et particulièrement de femmes noires .. Elle est de toutes les luttes
dès lors qu’il s’agit de défendre les femmes et la culture afro-brésilienne.

Cette rencontre est organisée par le Collectif Brésil, en partenariat avec le Département de Portugais de l’Université Rennes 2.