16 mars [Soutenance] La masure et le mausolée : le roman de la frontière entre Mexique et Etats-Unis

Madame Geneviève DRAGON présentera sa thèse en Littératures Comparées :

La masure et le mausolée : le roman de la frontière entre Mexique et Etats-Unis

Le 16 Mars 2018 à 14h
Université Rennes 2 bâtiment P, Salle des Thèses

 

Résumé : Ce travail porte sur le territoire mythique de la frontière entre le Mexique et les États-Unis, à l’aune de la littérature romanesque. Produit d’une histoire conflictuelle, la zone frontalière est au cœur d’une actualité terrible et spectaculaire. La violence des narcos, les milliers de migrants risquant leur vie à travers le désert, les féminicides innombrables et impunis : tout exprime la violence et l’excès. Prenant pour point de départ ce constat d’une réalité extrême et spectaculaire, cette étude montre la complexité d’un lieu mêlant différentes représentations. Ce phénomène est nommé hypertopie. Le corpus romanesque composé d’écrivains étatsuniens (James Carlos Blake, Cormac McCarthy), mexicains (Yuri Herrera, Eduardo Antonio Parra) et plus largement latino-américains (Roberto Bolaño) sert de contrepoint critique à cette hypertopie, conçue comme un débordement romanesque de la fiction sur le réel. L’étude de ces romans dévoile une représentation paradoxale de la frontière, mobile, qui s’efface et disparaît. Le travail définit le « roman total » ou roman de la porosité, capable d’accueillir en son sein une interrogation inquiète face au chaos du monde, contre lequel la littérature tente de faire front. Pour aborder un tel lieu, l’étude se propose une approche non seulement comparatiste (par des emprunts à la géocritique et des références à l’imagologie) mais plus largement interdisciplinaire, croisant géographie, histoire, anthropologie et arts plastiques.

Le jury est composé de :

  • EMMANUEL BOUJU – Directeur de Thèse
  • BERTRAND GERVAIS – Co-directeur de Thèse et professeur invité de la Chaire des Amériques de l’IDA-R et de l’Université Rennes 2
  • FLORENCE OLIVIER – Rapporteur du jury
  • TIPHAINE SAMOYAULT – Rapporteur du jury
  • SYLVIE BAUER – Membre du jury
  • CATHERINE COQUIO – Membre du jury

19 février [Conférence ERIMIT] Echos de la dictature militaire dans le Brésil actuel

L’Université Rennes 2 et l’Equipe de Recherches « Mémoires, Identités, Territoires » ERIMIT présentent la conférence :

Echos de la dictature militaire
dans le Brésil actuel

Lundi 19 février 2018
13h45-15h45
Salle E 401, Université Rennes 2

 

Monsieur le Professeur Wilton Barroso Filho
Universidade de Brasília
Post-doctorant ERIMIT-Université Rennes 2

Les Cahiers Alhim [Publication] « Les peurs collectives en Amérique latine »

Les Cahiers Alhim  (Amérique latine Histoire et Mémoire), de l’Université de Paris 8,  viennent de publier :

 « Les peurs collectives en Amérique latine »

n°34, 2017, sous la direction de Nathalie Ludec (Université Rennes 2) et Perla Petrich (Université Paris 8).

Ce volume des Cahiers Alhim, parcourt le spectre des nouvelles peurs qui ébranlent les villes latino-américaines. Ces peurs, réelles ou imaginaires, s’enracinent dans une réalité « liquide » (Bauman, 2007), instable, qui constitue un véritable terreau qui nourrit la méfiance, renforce l’isolement et justifie tout type de contrôle.

Les articles de ce volume  dépassent l’analyse de cas, en mettant en évidence le danger, pour une société, de se laisser happer par des peurs imaginaires au lieu de faire face à des dangers bien réels. Pour contrecarrer la manipulation des peurs collectives, de la part de diverses instances du pouvoir, P. Boucheron (2017) propose d’élaborer « quelque chose comme une contre-politique de la peur », « forme politique d’une alerte informée », en mesure de réagir face aux dangers réels.

Pourrait-on imaginer, en Amérique latine, des sociétés où la peur serait traitée de façon responsable par les médias et les autorités, soit par les instances qui ont les moyens de briser la brèche sociale et culturelle, au cœur des peurs collectives? Ce volume ouvre des perspectives.

Revue Amerika [Appel à communication] Colombie 2017 : Identité, mémoire et représentations esthétiques en construction

Ce numéro 8 de la revue électronique Amerika propose une réflexion sur le rôle, de la littérature, du théâtre, de la littérature, du cinéma et de la philosophie en Colombie dans le contexte d’une longue période de violence qui, par la suite, a nécessité une étape de réflexion et de reconstruction. Aujourd’hui, ce pays est immergé dans un processus de paix qui met en questionnement l’histoire colombienne de ces dernières décennies ; une histoire qui nécessite d’être à nouveau écrite et pensée. La place des artistes, des écrivains, des cinéastes, des théoriciens joue un rôle fondamental dans ce processus de remémoration. Quelles stratégies ont été employées pour révéler ces réalités fragmentaires, mises en sourdine ou cachées ?

Date limite de l’envoi des propositions d’article : 10 avril 2018
Date limite de remise des articles (après acceptation du comité de lecture): 30 avril 2018

Les propositions d’articles doivent comporter un maximum de 1000 signes. Elles peuvent être présentées en espagnol, français, anglais, portugais.

Les normes pour la présentation des articles figurent dans notre revue Amerika. Les articles peuvent être présentés dans l’une ou plusieurs des langues suivantes : espagnol, français, anglais, portugais. 40.000 signes maximum (bibliographie et note de bas de page comprises).

A envoyer à : amerika@openedition.org et nestorponce35@yahoo.fr

Pour plus d’informations.

9 février [Journée d’étude] Los Orientes al revés

Cette journée d’étude est construite à partir de la question d’histoire des Amériques au programme de l’agrégation d’espagnol.

Del Putumayo al Pilcomayo, los Orientes al revés. Fronteras indígenas: Amazonía y Chaco, 1821-años 1930
Du Putumayo au Pilcomayo, les Orients à l’envers. Frontières indiennes: Amazonie et Chaco, 1821-années 1930

Entrée libre

Pour consulter le programme complet de la journée : cliquez ici.

[Chaire des Amériques] Programme des professeurs invités 2018

À compter de janvier 2018, la Chaire des Amériques de l’IDA Rennes accueille de nombreux professeurs invités. Vous pouvez retrouvez leurs programmes d’intervention ci-dessous :

6 au 26 février [ARENES – Chaire des Amériques] Interventions de Pauline Côté en science politique

Pauline Côté est accueillie pour le mois de février 2018 dans le cadre de la chaire des Amériques, de l’IDA-Rennes et Rennes 2, plus précisément à l’UFR de Sciences Sociales et au sein de l’UMR ARENES.

– 6 février, séminaire général d’ARENES, IEP de Rennes, 16h-18h : La mise sur agenda public de la question religieuse : une perspective comparée

– 15 février, séminaire M1 du master des Amériques (Hélène Harter), campus Villejean, 13h45-15h45 : Minorités non conformistes et radicalité religieuse à l’épreuve du siècle : le cas des Témoins de Jéhovah

– 16 février, séminaire de l’équipe « Politiques sociales et de santé. Inégalités et Populations » d’ARENES, EHESP, 12h45-14h : Problématisation de la vulnérabilité et mise en récit de l’intervention sociale: le cas des services en périnatalité et pour la petite enfance

– 26 février, cours de L1 AES, Sociologie de l’État et des régimes politiques (Émilie Biland), campus Villejean, 10h45-12h45 : Religion, laïcité et invention de la politique moderne

Durant son séjour, elle sera présente au bureau N222 (campus Villejean) et joignable à l’adresse : pauline.cote@pol.ulaval.ca

Retrouvez la vidéo de la conférence du 6 février par Pauline Coté « La mise sur agenda public de la question religieuse » :